La conquête de Mars

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, a dévoilé son projet de conquête de Mars, il y a quelques jours. C’est un projet très ambitieux et pourrait réaliser un des grands rêves de la littérature de science-fiction. Envoyer des personnes sur Mars, tel est l’objectif de ce projet spatial.

Les premiers vaisseaux de test seront envoyés dès 2018, et les premiers vols habités, sans billet retour, dès 2024.

Je me pose plusieurs questions :

  • Qui veut vraiment aller sur Mars et y vivre toute sa vie ?
  • Quelles sont les centaines de personnes prêtes à faire un tel voyage, sans garantie d’arriver à destination ?
  • Comment vont-ils rendre la planète Mars habitable avant 2024 ?

La planète Mars est actuellement une planète hostile à la vie et donc inhabitable. L’atmosphère, la gravité, les tempêtes de sable qui peuvent durer des semaines, un sol qui n’est pas fertile pour l’agriculture et le froid sont les nombreux obstacles à surmonter avant de s’y installer. Par exemple, les températures sur Mars ne sont pas propices pour y vivre car elles peuvent osciller entre -5°C (dans le meilleur des cas) et -87°C.

Avant d’envoyer des personnes sur la planète rouge, je pense donc qu’il faudrait d’abord rendre la planète Mars habitable. Pour cela, il faudrait modifier les caractéristiques naturelles de Mars de manière à la rendre vivable pour les humains (procédé de terraformation).

Pour rendre la planète rouge habitable,  les deux principales modifications à apporter sur Mars sont :

  • La reconstruction de l’atmosphère
  • L’élévation de la température

Elon Musk s’était penché sur ce problème et avait proposé d’envoyer des bombes nucléaires (bombes thermonucléaires ou bombes H) sur Mars pour élever la température de la planète rouge, faire fondre la glace des pôles et libérer le plus de CO2 pour épaissir l’atmosphère et faire apparaître de l’eau liquide à la surface de Mars.

Personnellement, je trouve cette solution risquée, on ne sait pas vraiment quelles seront les conséquences réelles du largage des bombes atomiques sur Mars. De plus, comme il s’agit de modifier l’atmosphère d’une planète entière, la quantité de bombes nucléaires à envoyer doit être énorme pour envisager un changement d’atmosphère sur Mars. S’ajoute à cela, les poussières générées par de telles explosions atomiques qui pourraient provoquer un hiver nucléaire car ces poussières pourraient former d’énormes nuages capable de masquer les rayons du Soleil, ce qui rendrait vraiment inhabitable la planète rouge.

Je pense que recréer une nouvelle Terre sur Mars est sans doute un des grands problèmes à résoudre avant d’envisager d’y aller et y vivre.

 

A propos Nicolas Chen 61 Articles
Nicolas Chen est le Fondateur et Président de OpenDeepTech. Il est aussi un ingénieur logiciel qui a travaillé dans de nombreuses entreprises de divers secteurs tels que l'automobile, l'aéronautique, la défense, le médical et la robotique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*