Neuralink, une société qui veut décupler les capacités intellectuelles de l’humain

Elon Musk a lancé une nouvelle entreprise qui se nomme Neuralink et qui a pour but de créer une interface neuronale pour soigner des maladies comme l’épilepsie. Ensuite, cette interface neuronale, pourrait permettre au cerveau de communiquer directement avec notre ordinateur pour décupler nos performances intellectuelles. Face à la montée de l’intelligence artificielle, selon Elon Musk, cette interface neuronale nous permettrait de rivaliser avec cette intelligence artificielle en augmentant nos capacités intellectuelles à volonté. Cette interface permettrait aussi de sauvegarder notre mémoire et notre pensée.

Il s’agirait ainsi d’augmenter l’humain en augmentant la capacité de nos cerveaux par le biais de cordons cérébraux qui seront reliés à un ordinateur. Ces cordons cérébraux  feraient passer les dispositifs par les vaisseaux du cou, de manière à ne pas ouvrir la boîte crânienne. Ces dispositifs sont destinés à aller se coller entre les neurones et les vaisseaux de façon à doper les neurones, et à permettre l’accès à des bases de données, internet ou au cloud.

Actuellement, les humains, comme vous et moi, utilisons des appareils comme l’ordinateur ou le téléphone mobile, qui peuvent être considérés comme des extensions de nous-mêmes, mais les interfaces (les doigts et la voix) sont très lentes. L’idée est donc d’accélérer ces interfaces, avec divers moyens comme par exemple, un cordon neuronal proposé par Neuralink.

Dans l’avenir, l’IA jouera un rôle de plus en plus important et présent jusqu’à nous rendre dépendant de l’IA ou nous dominer. Il est donc probable, que dans le futur, divers procédés permettront à l’humain de rivaliser avec l’IA pour empêcher que nos vies dépendent trop de l’IA.

A propos Nicolas Chen 61 Articles
Nicolas Chen est le Fondateur et Président de OpenDeepTech. Il est aussi un ingénieur logiciel qui a travaillé dans de nombreuses entreprises de divers secteurs tels que l'automobile, l'aéronautique, la défense, le médical et la robotique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*